HORS LES MUREN!

Initié par WIELS, le BRASS (centre culturel de Forest) et la Maison des Cultures de Saint-Gilles, Hors les muren! fait naître des rencontres et des projets culturels, artistiques et participatifs, principalement dans l’espace public.

 

HORS LES MUREN!

Une collaboration

Le projet Hors les muren! existe grâce à une coopération entre trois lieux phares des communes de Saint-Gilles et de Forest, avec le soutien du Collège des bourgmestres et échevins de Forest et de Saint-Gilles, dans le cadre du Contrat de rénovation urbaine ROI.

WIELS est le principal centre d’art contemporain au cœur de la capitale européenne. 

C’est un lieu pour les idées innovantes et les pratiques créatives. 

Son ambition est d’enrichir le débat, d’ouvrir de nouvelles perspectives et de stimuler les sens à travers une programmation audacieuse.

Le Centre Culturel et la Maison des Cultures de Forest mène la plus grande partie de ses actions au cœur même de l’ancienne brasserie Wielemans-Ceuppens.

Tout au long de l’année, du matin au soir, le BRASS propose des concerts, des spectacles, des expositions, des ateliers, des rencontres conviviales et citoyennes, des festivals thématiques, des stages, une école des devoirs…  

La Maison des Cultures de Saint-Gilles est un lieu de rencontres, autour de l’art et la culture, favorisant le vivre-ensemble et l’interculturalité.

Elle organise des événements artistiques (festivals, concerts, spectacles, projections, expositions…) ainsi que des stages et ateliers pour enfants, ados et adultes, durant l’année et les vacances scolaires. 

Les artistes y sont accueillis en résidence et proposent au public (notamment, scolaire) des présentations d’étapes de travail, suivies d’échanges avec les spectateurs.

Hors les muren!
Qu’est-ce que c’est ?
  • Des projets culturels et artistiques avec et pour les habitant·e·s des quartiers, notamment les adolescent·e·s, tout en valorisant les projets existants.

  • Des synergies et méthodologies participatives permettant à tous les partenaires, culturels et socioculturels, de travailler ensemble.

  • De l’art dans l’espace public afin de le redynamiser en invitant les habitant·e·s, artistes, associations… à se l’approprier et à l’égayer.